Vous êtes ici : Musée des Beaux-ArtsCollectionsChefs d'oeuvre

Alexandre-Denis Abel de Pujol

Alexandre-Denis Abel de Pujol

Valenciennes, 1785 – Paris, 1861
Autoportrait (1806)

Huile sur toile
H. 0,715 ; L. 0,555
S.D.b.d. : AD Abel / 1806
Don Julien Dècle, 1891
Inv. P. 46.1.293

Autoportrait (1812)
Huile sur toile
H. 0,552 ; L. 0,46
S. : Abel / peint par / lui 1812
Legs de Mme Abel de Pujol, 1869
Inv. P. 46.1.166

En 1806, le jeune Alexandre Abel fréquente  depuis deux ans le prestigieux atelier de David, mais il traverse alors une période de doutes, aggravée par d’importantes difficultés financières. Il se réfugie à Valenciennes et songe à s’engager dans l’armée, ce à quoi son père naturel, le baron Pujol de Mortry, s’oppose fermement. De retour à Paris, Abel parvient, à force de travail et de détermination, à convaincre David de l’accueillir  gratuitement dans son atelier pour poursuivre sa formation. L’autoportrait, puissant et austère, qu’il exécute en 1806 témoigne de cette époque troublée. Le dénuement et la  tristesse transparaissent avec force dans les traits hâves du jeune homme. Ce sentiment tragique est encore amplifié par la sévérité de sa toge drapée à la romaine, ainsi que par l’extrême sobriété de la gamme colorée. Toute la force d’expression de ce portrait, d’esprit quasiment préromantique, se concentre dans l’intensité fiévreuse du regard.